Le film

Le mot film (mot anglais), désigne à la fois le matériel (pellicule utilisée pour la photographie et pour le cinéma), et sa réalité finie en tant qu’oeuvre du 7ème art. Nous allons donc détailler les aspects techniques avant d’aborder la filmographie en tant qu’art.

Un film de type cellulosique

Un film de type cellulosique

Le film en lui-même est une pellicule (bande enroulée en bobine) d’acéto-cellulose, recouverte d’une couche de bromure d’argent que l’on emploie pour ses qualités photosensibles en cinématographie et en photographie argentique.

L’histoire du film se confond donc avec l’histoire de la photographie (noir et blanc, puis couleur) et évolue en parallèle. En effet, le film n’est qu’une série très rapide d’images qui constitue une suite séquencielle perçue comme continue par l’oeil (effet d’optique), et les premiers films qui ne faisaient pas appel au montage, se contentaient de présenter des plans-sequences.

 

Le film en tant qu’oeuvre d’art est la représentation originale d’une histoire collective ou individuelle, fictive ou basée sur des faits réels et dont la valeur esthétique est reconnue.

Le premier film « La Sortie des Usines Lumière« , en projection publique, date du 28 décembre 1895 à Paris au Grand Café ; film réalisé par les frères Lumière, inventeurs du cinématographe et du premier procédé de photographie en couleurs : l’autochrome (1923).

Le film fut d’abord muet, sonore (1926), puis parlant (1927 : Le Chanteur de Jazz, d’A. Crossland) et ne cessa d’évoluer (1967 : « Panorama » écran sphérique présenté à l’Exposition de Montréal).

Le cinéma répertorie beaucoup de genres différents dont les plus communs sont : Peplum (grandes fresques historiques) comme « Ben Hur », Drame (social, psychologique) comme « les Raisins de la Colère« , Comédie comme « Mon Oncle« , Comédie Musicale (histoires gaies entrecoupées de séquences de chant chorégraphié), Policier, Western (genre typiquement américain), film de Gangsters comme « Scarface », film d’Epouvante comme « Frankestein », Science-Fiction, Fantastique « Le Seigneur des Anneaux », film proche du pur Documentaire « La Vida Loca », etc.

Les oeuvres, les réalisateurs et les acteurs sont récompensés par de nombreux prix lors de festivals de cinéma partout dans le monde. Parmis les plus connus citons : le Festival de Venise, créé en 1932, se déroulant fin août début septembre, avec pour prix les plus connus : le Lion d’Or, le prix de la FIPRESCI, prix de l’O.C.I.C (critique). Le Festival de Cannes, créé en 1946, se déroulant en mai-juin, avec pour prix principaux : la Palme d’Or, le prix de la FIPRESCI, le Prix Spécial du Jury, les prix d’interprétation, etc.

Le film évolue encore comme en témoigne la nouvelle vague du cinéma en « 3D« , procédé utilisé dans les genres Science-Fiction, Fantastique, Dessin Animé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *